Navigation

L'actualité de bébé

Qu’est-ce que je fais quand mon enfant se met en colère

Parlons éducation bienveillante et gestion des émotions : la colère

Aujourd’hui je laisse la parole à Lily, psychologue et modératrice sur mon groupe Espace de jeux et motricité libre. Elle va vous parler éducation bienveillante et plus précisément, vous donner des pistes pour vous aider à accompagner la colère de nos enfants.

Nous aimons proposer à nos enfants des espaces de jeux ouverts qui permettent une multitude de découvertes…oui, mais parfois on aimerait qu’il ne découvre pas, par exemple, le goût de l’épluchure de carotte au fond de la poubelle !!!!

Il n’y a pas de vérités universelles sur l’éducation des enfants, juste des idées, des pistes. Nous vous proposons ici un espace où nous pourrons échanger nos idées pour aider nos enfants à évoluer dans leurs espaces de vie et dans la bienveillance !!

Qu’est-ce que je fais quand mon enfant se met en colère.

(Je précise que la colère est un sujet assez vaste et peut de ce fait être également en lien avec la motricité libre dans le sens où certaines crises peuvent induire une certaine mise en danger, par ex quand l’enfant se jette au sol, se cogne contre les meubles …)

Il est tout d’abord important de savoir que la colère n’est pas en soi une émotion à bannir à tout prix. Elle a une valeur réparatrice face à une frustration : c’est ce qu’Isabelle Filliozat appelle « la colère réparatrice ». La colère est justement à prendre comme un signal qui vise à porter l’attention sur ce qui a provoqué la colère (le déclencheur). La colère est seulement la partie émergée de l’iceberg. Et le cerveau de l’enfant n’étant pas mature d’un point de vue émotionnel, il lui est donc biologiquement impossible de maîtriser ses émotions : il est littéralement submergé par ses émotions fortes.

L’enfant a besoin de l’accompagnement de l’adulte pour ne pas être envahi et débordé par ses affects, pour canaliser son énergie, pour apprendre à exprimer ses besoins de manière socialement acceptable, pour appréhender à se laisser aller à ce qu’il ressent en évitant de se mettre en danger.

Voici donc quelques pistes pour aider les parents à accompagner les colères de leurs enfants:


écoute empathique : elle nous permet d’accueillir l’émotion de l’enfant mais aussi d’obtenir des éléments de compréhension sur ce qui sous-tend les paroles prononcées par l’enfant, de mieux saisir la résonnance émotionnelle dans ce que l’enfant fait.

verbalisation des émotions : il est important d’accompagner les colères de l’enfant avec des paroles qui lui témoignent de notre reconnaissance de ce qu’il vit et légitimise son émotion.

EX : « je comprends que cette situation te mette en colère mais il n’est pas possible de me cogner avec la voiture, je te propose plutôt de la faire rouler ensemble »

Proposition d’un endroit calme : L’idée est de proposer à l’enfant un espace de retour au calme plutôt qu’un isolement. L’adulte peut être justement présent dans cet espace avec l’enfant afin que ce moment soit plutôt à visée structurante et éducative et non punitive évidement.

EX : « J’ai l’impression que tu as besoin d’un temps calme. Est-ce que cela t’aiderait d’aller dans l’espace de retour au calme ? Si tu veux, je peux t’y conduire/t’accompagner »

Mise à disposition d’outils de gestion des émotions : l’espace de retour au calme sera agrémenté d’outils de gestion des émotions, tels que par ex un coussin de la colère (pour lâcher sa colère sur un objet spécifique à cela, et du coup éviter que ça soit contre lui-même ou autrui… objet qui sera ensuite bien rangé et moins visible dès le retour au calme), une bouteille sensorielle de retour au calme (qui peut être agitée au fil de son émotion et l’observation du contenu de la bouteille l’aidera justement à réguler son émotion), des crayons et une feuille (pour éventuellement dessiner sa colère), des livres expliquant l’émotion qu’est la colère (à plutôt utiliser après coup, par ex : « la couleur des émotions », « Sam et Watson plus forts que la colère », « Grosse colère » …) 

Il est également important d’avoir en tête que le parent devra éviter de se mettre lui aussi en colère (car vous le savez certainement, il y aura l’effet miroir). Ceci étant, cela n’est pas toujours si évident et dans ce cas, ne culpabilisez surtout pas mais suivez plutôt les mêmes pistes cités ci-dessus et notamment celle de la verbalisation des émotions. L’enfant a besoin de comprendre et surtout le parent représentant son modèle, il se doit donc de lui montrer comment lui-même gère sa colère.

Si vous ne la connaissez pas déjà et que vous souhaitez approfondir le sujet, n’hésitez pas à vous plonger dans le livre « Au cœur des émotions de l’enfant » de Filliozat (qui m’a énormément inspiré pour ce post 😉

Bien sûr ce ne sont que des pistes et nous sollicitons également vos témoignages ici ou sur la publication dédié sur le groupe pour compléter et approfondir la question ensemble… A vos claviers !!

Ma sélection Plage et Piscine 2017

Bonjour, on se retrouve pour mon article annuel sur mes « indispensables« , du moins ma sélection de produits chouchou pour affronter la plage ou la piscine avec un enfant en bas âge.

Vous pourrez retrouver la version 2016, 2014, 2013 en cliquant sur les liens.

Cette année mon Litchi a pour la belle saison entre 18 et 22 mois (actuellement 19 mois). Elle marche, court même et nous partons en vacances en bateau en Grèce d’ici quelques jours.

Pour la baignade

Le maillot de bain

Nous en avons 3 :

le maillot couche Hamac à 35€ de l’an dernier dont nous ne sommes pas hyper fan car oui c’est bien étanche hors de l’eau mais pas facile à enfiler maintenant que mon Litchi passe son temps debout (et c’était déjà le cas l’été dernier) et même en l’utilisant sans l’insert car il n’est pas utile pendant la baignade, ça fait une poche d’eau entre ses jambes, c’est pas très esthétique. Ca reste quand même un maillot couche efficace concernant l’étanchéité, pour un petit bébé c’est très bien.

Du coup je voulais un maillot plus simple, juste à enfiler, un peu étanche mais sans plus car maintenant on sait qu’elle ne fait pas de selles dans l’eau donc ça ne nous stresse pas (même si on peut avoir une mauvaise surprise sur une journée plage, on croise les doigts). Je voulais la couche de bain Close, qui est un simple maillot shorty avec une doublure en polaire à l’intérieur. On m’en a dit beaucoup de bien pour la plage car le fait que ce soit un shorty avec élastique aux cuisses, protège mieux du sable qui rentre de partout (surtout problématique pour les petites filles). Mais sur Brindilles il s’est trop fait attendre et j’ai trop tardé à le commander sur amazon dans le coloris que je voulais donc je ne l’ai pas. Je vous le conseille vivement tout de même, je vous met le lien du Hippo en M mais il y a d’autres tailles et coloris 😉

Finalement, j’ai pris un maillot doublé culotte tout simple chez Kiabi. Il est un peu grand mais comme on a aussi le Hamac et qu’il coûtait 4€, ce sera très bien !

Et même si je ne l’utilise pas vraiment comme un maillot, j’avais mis de côté un ensemble complet Piwapee en 12/24 mois avec le top anti uv et un short de bain avec couche intégré à 19.95€. Je ne lui met pas pour la baignade mais plutot pour jouer dans le jardin avec ou sur la plage. Le short la protège bien du soleil donc je trouve ça plutot pas mal. Il lui va un peu grand donc je pense que ce sera mieux l’année prochaine. En tout cas je vais l’emmener en bateau, au moins le short car je ne lui ai même pas essayé le top anti UV puisqu’on utilise encore celui de l’été dernier comme je vais vous l’expliquer juste après :p .

Chaussons d’eau / chaussures aquatique

Mon Litchi ayant grandi, on a du ranger les chaussons d’eau de l’an dernier et j’ai acheté il y a peu les chaussures aquatiques de chez Kiabi à 8€. Je vous en ai parlé ici et pour le moment j’en suis contente. On testera mieux ça en vacances !

C’est utile si ça glisse autour de la piscine ou si la plage a des cailloux, rochers dans et hors de l’eau. Nous ce sera aussi pratique pour se déplacer sur le bateau.

Pour flotter

Nous avons rédigé un article la semaine dernière sur la motricité libre en milieu aquatique avec Julie, entraineur de natation mais je ne vous ai pas dit ce que j’ai pris pour mon Litchi.

Je vous conseille dans mes autres articles la bouée Swimtrainer à 26.99€ sauf que mon Litchi n’a jamais voulu en entendre parler (si quelqu’un la veut, je la revend pour 3x rien 😉 ). Donc jusque là on avait rien mais pour pouvoir se baigner en pleine mer au bateau, mes parents ont pris une frite . On aura pas le double connecteur dont je vous ai parlé dans l’article mais un simple, pas eu le temps de le commander. Du coup ils ont également pris la ceinture de natation avec les flotteurs. C’est pas une toute neuve et mon père pense qu’elle sera trop grande mais au pire, je lui en ai essayé une en magasin chez Décathlon à 8.99€ , maintenant elles sont coulissante et ça lui allait bien donc on pourra toujours acheter un système équivalent sur place. Mon Litchi accepte d’avoir quelque chose dans son dos mais rien devant elle, la frite passe encore car ce n’est pas accroché. Même si la ceinture n’est pas adapté à son poids et son âge, je pense que les flotteurs dans le dos et la frite devant, ce sera bien suffisant pour pouvoir se baigner avec nous en pleine mer. Du coup on fera comme ça et au bord de l’eau elle n’aura rien, on sera 4 à la surveiller de toute façon !

Pour se sécher

Bon pour se sécher elle aura une serviette toute simple sur place mais j’ai pensé que prendre son peignoir de bain serait une bonne idée afin de rester au chaud tout en se protégeant du soleil. Nous avons un peignoir Verbaudet personnalisé avec son prénom depuis quelques mois pour qu’elle puisse jouer un peu dans sa chambre en sortant du bain et du coup je trouve ça pas mal. Nous avons pris un ancien coloris pendant les soldes donc je vous montre un autre modèle que je trouve super sympa !

Pour se protéger du soleil

Le top anti-uv

Le top anti UV n’a pas changé puisque celui de l’été dernier lui va encore, c’est le Chat mouille en 6/12 mois à 29.90€ je n’ai même pas sortie la taille au dessus que j’avais gardé. C’est donc toujours chez Piwapee que porte mon choix et ce pour un moment puisque j’ai la taille au dessus qui devrait probablement faire les deux prochaines saisons du coup ! Il est pratique car il a une grande fermeture éclair à l’arrière et couvre bien les bras, aux 3/4 ou au moins jusqu’au coude et jusqu’aux hanches voir en dessous.

Les lunettes

Les lunettes n’ont pas changé non plus, nous avons toujours les Demetz Babyclip. Je n’en suis pas hyper fan donc je ne les conseille pas. J’ai du les envoyer en SAV car on a rayé le verre en voulant declipser une branche. Elles sont de nouveau un peu rayé, l’arrête du nez est trop prononcé, j’ai du les faire écarter chez un opticien car ça faisait des grosses marques rouges à ma fille. C’est mieux maintenant mais bon … On m’a dit que du bien des Julbo et des Kiéla donc je vous les conseille.

 

Le chapeau anti-uv

 

Le chapeau a changé ! J’ai beaucoup aimé le piwapee de l’été dernier mais il est désormais trop petit et part couvrir une autre tête ^^. J’ai opté pour le Kiéla Cubic sun à 23€.  Il est vraiment sympa car bien couvrant. Dans style aventurier, on le met soit en « casquette », soit avec la visière qui protège bien la nuque derrière. Il est réversible, j’ai testé ce matin la version classe en noir et blanc et pourquoi pas. Et ce qui est pas mal, c’est qu’on peut faire passer la sangle des lunettes de soleil dans les trous prévu à cet effet pour accrocher les lunettes au chapeau. Mes Demetz passent bien dedans donc nul besoin d’avoir les lunettes Kiéla bien que je vous les conseille également ;). Pourquoi prendre un chapeau comme celui ci ou piwapee? Car ils sont anti UV UPF50+ et ont un séchage rapide donc idéal pour la baignade. Le Kiéla est en coton certifié Oeko Tex

 

La tente anti-uv

Pour la tente anti-uv, nous réutilisons la tente multifonction de Ludi à 39.90€, en promo chez Toys’r’us (cf le lien)dont je vous ai longuement parlé ici. Je lui reprochais d’être peut être trop petite pour un bébé qui se déplacerait mais au final ma fille accepte volontiers de se poser dedans pour manger ou jouer un peu. Du coup, elle est toujours bien utile ! L’an prochain on prendre surement quelque chose de plus grand.

La crème solaire

Concernant la crème solaire, j’ai changé. Nous avons pris en fin de saison l’été dernier la Alphanova en spray solaire bébé SPF 50 car on avait terminé la Eco-cosmetik . La Alphanova est un poil moins clean niveau composition mais reste une valeur sure, elle est souvent conseillé et elle s’applique beaucoup plus facilement grâce au spray. Je reprendrais celle là si on termine notre spray avant la fin de cette nouvelle saison. D’ailleurs on l’utilise aussi pour nous pour les zones sensibles. On la trouve facilement, en magasin bio et sur le net en plus donc pratique quand on est sur son lieux de vacance et qu’on est en rade, ce qui était notre cas !

Pour jouer

Pour le moment nous avons fait simple, un kit de place de chez Gifi à 3.50€ . Nous avons aussi un petit camion ben et un ballon de plage mais ils ne valent pas la peine d’être montrés !

Ce qui est pas mal et que j’ai trouvé hier chez Lidl c’est le tapis de pique nique XXL à 11.90€. Trop contente car j’en cherche depuis longtemps et je trouvais ça trop cher. Je prenais une petite paillote jusque là et cette année j’ai aussi testé de prendre un draps tout simple mais je pense que cette couverture avec un côté isolant et l’autre en tissu oeko tex va nous être bien utile sur nos grandes plages du Nord ! Elle fait 2m sur 2 et son seul inconvénient c’est qu’elle ne passe pas en machine à cause de la partie en matière un peu comme les protections pare brise.

Sinon il y a des petits jeux de transvasement qui me font de l’oeil c’est le set de petits bilibo à 17.90€ et le nuage de pluie Moluk à 14.50€ . A voir si je craque en Juillet …

Pour se déplacer

Le sukkiri prend le large

Je vous ai parlé plusieurs fois du watersling de Sukkiri à 32 ou 39€, son article test est ici. Cette année il sera encore de la parti car c’est vraiment pratique pour se déplacer sur la plage avec toutes les affaires, surtout quand je suis seule.

Un petit nouveau pour cette saison 2017 c’est l’aqua bulle de Néobulle. Une tube de portage aquatique à prix rikiki car il est à 17.90€. Je ne l’ai pas donc je peux pas trop en dire plus mais il existe en 4 tailles et 4 coloris, il est en matière maillot de bain pour un séchage rapide.

Ces deux moyens de portage sont disponibles chez Kidyloc, pensez à passer par moi pour commander ou s’ils sont en ligne, mentionner mon nom en commentaire de votre commande 😉

La piscine

Nous avons pris pour mettre sur la terrasse la piscine Tidipool de chez Decathlon à 19.90€ . Je voulais prendre une belle piscine gonflable avec des jeux mais au final j’ai bien peur que les chats du quartier viennent l’abîmer … Du coup on a pris la piscine qui se replie en un rien de temps et j’en suis bien contente car je la vide et la range quand il fait moche, ça me prend 5 min. Elle reste assez grande, bon ça fera bien pour cet été et faire trempette l’an prochain mais c’est sure que c’est une pataugeoire, pas une vraie piscine.

Dessous la piscine, nous avons descendu les dalles Ludi sport et loisir  à 16.90€ pour les mettre sur la terrasse. C’est bien mieux pour le confort et ça glisse moins autour.

 

Et voilà, et vous, c’est quoi vos produits chouchou de l’été pour les enfants ? 

Un trampoline dans votre jardin ? La fausse bonne idée

Aujourd’hui on va parler trampoline. Julie ou Jus pour les intimes, Osthéopathe pédiatrique et modératrice sur mon groupe Espace de jeux et motricité libre, nous donne son avis concernant les trampolines pour les enfants et particulièrement les grands que l’on installe dans son jardin. Je vous donne également mon avis de monitrice baby-gym à la suite 😉

L’avis de Jus, ostéopathe pédiatrique

Le but n’est pas de vous faire peur mais de vous partager les infos, vous seuls prendrez ensuite la décision de laisser vos enfants sur un trampoline ou non.

Avant 6 ans

Les enfants ont envie de sauter sur les trampolines surtout avec ce soleil et l’arrivée massive de ces engins dans nos jardins ou ceux de nos voisins. Seulement voila, les cervicales d’un enfant de cet âge (jusque 6 ans voire 8ans) ne sont pas « finies », entendez par la qu’elles sont encore morcelées (tout à fait normal pour grandir) ce qui en fait une cible potentiellement dangereuse. Leur anatomie particulière, la taille (disproportionnée, c’est toujours normal^^) de la tête par rapport au reste du corps, la musculature faible, l’hyperlaxité physiologique favorisent en plus les lésions au niveau des cervicales.

Les lésions liées au trampoline

Ces lésions cervicales peuvent aller de la fracture de la première cervicale (immobilisation pendant plusieurs mois) ou de la deuxième (pouvant aller jusqu’aux lésions neurologiques) de la luxation des premières cervicales avec atteinte ou non de la moelle épinière (donc répercussion neurologique)

Evidemment en dehors des cervicales les autres traumatismes sont de toutes formes : fractures, luxation et entorse que ce soit des chevilles, des genoux et des épaules … avec comme récompense: les plâtres, parfois les réductions chirurgicales, les rééducation kiné à la suite…

Le danger dans le trampoline :

seul : les chutes, les mauvaises réceptions d’un salto ou autres acrobaties, le fait de « sauter » qui crée une trop grande oscillation de la tête
– à plusieurs, en plus du reste: chute sur son camarade —> lésions des membres.

Aux états unis ils répertorient plus de 100 000 accidents annuel sur les enfants liés au trampoline … En Europe, on parle de 51 000 accidents par an impliquant des enfants de 0 à 14 ans. En France, les médecins urgentistes parlent du trampoline comme de la bête noire des urgences.

 

Mon point de vue de coach sportif et monitrice baby gym.

Je différencie les trampolines de jardin de ceux utilisés dans un parcours de motricité. En général, on utilise dans des parcours de motricité un « mini tramp« . Ce sont des trampolines bas, rond ou carré, incliné ou non et avec un filet adapté à la catégorie d’âge/poids de l’enfant. Puis dans le cadre d’un cours de baby-gym, gym etc, l’activité est encadrée par un professionnel.

Information importante, lors d’un atelier de motricité, cours de gymnastique, les enfants s’échauffent et ça c’est très important. Échauffement cardio vasculaire puis échauffement des articulations et étirements musculaires. L’échauffement est très important pour éviter les blessures. 

Il faut savoir qu’un enfant ne sait pas sauter à pieds joints par dessus un obstacle avant bien 3 ans. Sauter à cloche pied, c’est vers 6 ans. Pour rebondir sur un trampoline il faut déjà savoir sauter à pieds joints et avoir suffisamment de force et de poids pour rebondir. Donc avant 3 ans, proposer un trampoline à un enfant est tout à fait inutile. Il pourra l’utiliser si l’adulte rebondit avec lui et là ce n’est pas l’optimal puisqu’il encaisse des chocs pas adaptés à sa morphologie. Es ce que ça va l’amuser ? oui évidemment mais c’est comme mettre bébé dans un trotteur, en soi, lui il adore ça 😉 . Et j’avoue tout, il y a de temps en temps un mini tramp dans la salle de motricité où j’emmène ma fille et j’y monte avec elle, pas bien Estelle, pas bien ! L’an prochain, je serai responsable des ateliers et croyez moi, il n’y aura plus de trampoline sur les parcours …

Par quoi remplacer le trampoline si votre enfant passe sa journée à sauter sur le canapé ou le lit ?

Deux possibilités;

Avant 3 ans, vous pouvez utiliser un matelas gonflable, pas gonflé à bloc. C’est beaucoup plus intéressant qu’un trampoline car l’enfant se déplace dessus et s’enfonce donc ça travaille équilibre et proprioception. On peut s’amuser à faire rebondir l’enfant assis en appuyant nous adulte sur le matelas. C’est beaucoup plus doux qu’un trampoline et ça a tout autant de succès. Penser à mettre des matelas ou tapis autour du matelas gonflable et rester bien à coté de l’enfant pour le protéger,le canaliser et lui apprendre progressivement comment tomber de manière sécuritaire c’est à dire en gainant son corps .

Dans la continuité du matelas gonflable, qu’en est-il des châteaux et structures gonflables ? Et bien c’est un compromis pas trop mal car de même que le matelas gonflable, l’enfant s’enfonce dans la structure, ça le déséquilibre, il tombe, rebondie. Le tout plus en douceur que sur un filet de trampoline.

Attention cependant, les recommandations et conseils d’utilisation pour une structure gonflable sont les mêmes qu’un trampoline c’est à dire, un seul enfant à la fois, pas d’acrobaties, apprendre à chuter en gainant son corps et redescendre les pieds en premiers, à plat ventre.

Apprendre à chuter de manière sécuritaire.

Comme je l’ai dit plus haut, apprendre à tomber est important. Pour se faire il faut que l’enfant comprenne que c’est en gainant son corps qu’il se fera le moins mal (ou en roulant mais ce n’est pas le cas sur un trampoline ou une structure gonflable). Exemple, demander à l’enfant de se raidir comme un bout de bois, les bras en croix sur son torse, mettre une main derrière sa nuque et l’emmener à chuter en arrière avec pour consigne que la tête doit toucher le matelas/trampoline avant les fesses. Sans oublier de fermer la bouche car on peut se mordre la langue ! On peut aussi expliquer à l’enfant comment tomber sur le dos en boule, les bras croisés sur les genoux mais c’est quand même plus risqué car on peut se cogner les genoux contre le visage donc c’est l’étape suivante 😉 .

En résumé

  • Pas de trampoline avant 6 ans (les enfants en bas âge sont les plus vulnérables à cause de leur ossature et musculation immature)
  • Jamais à plusieurs sur un trampoline (le plus léger a 5 fois plus de risque d’être blessé)
  • Penser à s’échauffer les articulations avant de monter sur le trampoline (comme pour faire de la gym)
  • Des sessions de 15 min, pas plus (la fatigue est un facteur de risque important dans l’utilisation du trampoline)
  • Toujours sous surveillance et expliquer les règles de bonne conduite et sécurité aux enfants ( un seul à la fois, comment se réceptionner, pas de figure acrobatique, comment descendre du trampoline).

Voici quelques articles qui en parlent si vous avez encore des doutes !

Société Canadienne de Pediatrie : L’utilisation des trampolines à la maison et au terrain de jeux

Ouest France : Le trampoline, la bête noire des urgences

Naitre et grandir : Le trampoline, un jeux dangereux selon les pédiatres

Passeport santé : Le trampoline, une activité à haut risque

European child safety alliance, Guide de sécurité des produits pour enfants : p62 Le trampoline ( un guide pdf très intéressant)

Ma shopping list multiboutique : Vacances en Grèce

J’avais commencé un autre article shopping list hier mais comme je suis allée faire les magasins aujourd’hui pour continuer à préparer nos vacances en Grèce, je suis revenue avec 5/6 petites choses et je trouve ça plus sympa de vous en parler directement. Bon par contre, tout ne vient pas de la même enseigne mais tant pis.

Pour occuper mon Litchi pendant les trajets voiture, avion, bateau

Lire la suite

Comment pratiquer une motricité libre en milieu aquatique

Aujourd’hui je ne suis pas seule pour rédiger cet article car j’ai invité Julie, entraîneure de natation et jeune maman qui applique les principes de la motricité libre à la maison avec son bébé, à venir vous donner des conseils sur :

Comment pratiquer une motricité libre en milieu aquatique.

Rappels sécurité :

En milieu aquatique la meilleure sécurité pour votre enfant c’est vous ! Même si certains objets aident à sécuriser, vous devez toujours rester très vigilent à une distance qui vous permet d’intervenir rapidement et même si l’enfant n’évolue que dans quelques centimètres d’eau. Rappelez-vous que la motricité libre s’arrête là où la sécurité commence 😉
De plus si vous notez un désengagement de la part de votre enfant c’est que celui-ci fatigue et mieux vaux le sortir de l’eau pour faire une pause.

Cet article va se décliner du plus « Motricité Libre » au moins « Motricité Libre » mais du coup du moins sécurisant pour les parents au plus sécurisant.
Et à la fin vous trouverez la foire aux questions qui reviennent régulièrement sur le thème de la piscine.

La Motricité Libre en milieu aquatique aura différents avantages:
Aisance dans l’eau
Confiance en soi
Développement psychomoteur
Apprentissage de la nage facilité Lire la suite

Une chambre sensorielle pour aller se coucher avec Hop’toys

Vous connaissez les espaces multi sensoriels Snoezelen ? Aujourd’hui je vous aide à créer une chambre sensorielle pour accompagner votre enfant vers le sommeil grâce à Hop’toys.

Moi j’ai découvert il y a quelques mois et je trouve ça génial !

Snoezelen est une approche développée dans les années 1970 par Ad Verhuel et J. Hulsegge et proposée dans le cadre du handicap et du polyhandicap. Depuis quelques années, l’approche se développe plus largement dans les services de gérontologie, psychiatrique et depuis peu … dans les structures petite enfance !

http://www.hoptoys.fr/152-une-chambre-multi-sensorielle

Snoezelen est la contraction la contraction de Snuffelen (renifler, sentir) et de Doezelen (somnoler), que l’on pourrait traduire autour de la notion d’exploration sensorielle et de détente et plaisir. Le Snoezelen est une activité vécue dans un espace spécialement aménagé, éclairé d’une lumière tamisée, bercé d’une musique douce, un espace dont le but est de recréer une ambiance agréable. On y fait appel aux cinq sens : l’ouïe, l’odorat, la vue, le goût et le toucher.

Source : http://www.snoezelen-france.fr

Le Snoezelen est une approche qui vise à procurer du plaisir (découverte sensorielle) et de la détente (apaisement) via des stimulations sensorielles. En plus des 5 sens on peut également parler de la proprioception comme un 6em sens qui stimule le système vestibulaire (l’équilibre). Espace sensoriel ou multi sensoriel ne veut pas dire sur stimulation donc on ne stimule pas tous les sens en même temps et on ne sature pas la capacité de concentration en proposant trop de choses en même temps. J’y ajoute que cet espace peut tout à fait être mobile, dans le cadre d’un atelier sensoriel par exemple. Lire la suite

Ma shopping list Kiabi : été

Je commence cette nouvelle catégorie sur le blog par une shopping list chez Kiabi puisque j’ai acheté 5 produits récemment en magasin.

 

On commence par les maillots de bain

Pour mon Litchi,

Pour mon Litchi j’ai craqué pour une culotte de bain avec doublure ce qui le rend plus étanche. Il n’est pas aussi étanche qu’un vrai maillot couche comme notre maillot couche Hamac mais c’est amplement suffisant sachant que mon Litchi ne fait jamais de selles dans l’eau. On le sait maintenant donc ça ne nous stresse pas du tout ! Sur le site je ne trouve pas le modèle uni que j’ai pris, il est à 4€ en magasin. Le modèle à motif comme sur mon lien est à 6€. C’est une jolie petite culotte à froufrou jaune pale qui va bien avec son top anti uv Piwapee de l’an dernier ! J’ai pris du 18 mois car je lui met sans couche, c’est encore un chouia grand mais comme ça elle le gardera un moment (en vêtement elle commence le 2 ans). J’ai repéré un autre modèle avec doublure en polaire mais je vous ne parlerais dans un autre article. Pour le moment nous avons donc le maillot couche Hamac et cette culotte, c’est déjà suffisant. J’ai testé à la plage ce week-end, elle jouait sur la plage donc pas immergée dans l’eau, a fait pipi et seulement quelques gouttes sont passées à travers. Crash test réussi !

Pour maman,

J’étais au magasin Samedi, la veille de la fête des mères donc il y avait une offre, -50% sur le deuxième article femme. J’ai donc jeté un oeil aux maillots car celui que j’ai acheté juste avant ma grossesse est trop petit en haut. Dès que je me baisse ça déborde, c’est … trop sexy lol. L’an dernier j’ai pas pris le temps d’en racheter un mais cette année, on part en Grèce, je voulais me re équiper dignement !

J’ai craqué pour un modèle noir, en relief (comprenez en matière texturé nid d’abeille) avec le liseret de plusieurs couleurs : orange, bleu, jaune. Le haut est à 12€ et le bas à 8€ . Avec la réduction j’ai eu le tout pour 16€ ce qui est tout à fait raisonnable ! Je pensais devoir prendre le haut plus grand que le bas mais en fait le M était nickel.

Passons maintenant aux chaussures aquatiques à 8€

L’an dernier nous avions un modèle en néoprène pour mon Litchi dont je vous ai parlé ici. Ils sont désormais petit bien qu’on continuait à lui mettre encore un peu à la piscine. Pour cette nouvelle saison il fallait autre chose. J’allais reprendre les mêmes la taille au dessus et en faisant un tour à Decathlon j’ai vue un autre modèle qui me mettais le doute. Le modèle de chez Decat ressemble aux chaussons de gym. En magasin il n’y avait pas sa taille et seulement quelques modèles disponibles. En ligne, rien en stock du coup je me suis dit que ça risquait d’être compliqué. J’ai donc demandé à google et dans les premiers résuktats, j’ai vu ceux de Kiabi. J’ai trouvé la forme équivalente à ceux de Décat voir même mieux car l’attache me semblais plus ajustée. J’ai donc cherché en magasin et j’ai trouvé, au rayon garçon. Ce sont des chaussures plus que des chaussons, il y a une vraie semelle mais ça reste très, très souple. Je me suis dit que c’était une bonne chose car pour marcher dans les cailloux, sur le bateau etc, elle serait plus à l’aise. Bien contente de ma trouvaille ! Il y a une partie plus aéré sur le dessus sinon le reste est bien doublé. Le point négatif c’est que c’est quand même long à sécher. Au soleil ça va mais en rentrant de la plage en fin de journée j’ai laissé les chaussures dehors toute la nuit et au matin ce n’était pas sec. Niveau pointure ça commence au 21. C’est parfait puisque mon Litchi est en fin de 20 et va pas tarder à commencer le 21, les chaussures lui vont raisonnablement bien.

Un lot de 2 bodies à bretelles 6€

En demandant à google je partais sur un lot de 3 bodies chez Auchan pour 2€ de plus puis, finalement, j’ai eu la flemme de changer de magasin et ce lot de 2 bodies est quand même choupi ! Pour la taille j’ai pris 18 mois car en lui essayant en magasin rapidement, le 24m pendouillait trop sous sa couche lavable. Je sais pas pourquoi mais les bodies à bretelles taillent plus grand que les autres. Je me suis faite avoir chez H&M sans lui essayer donc cette fois je l’ai emmené avec moi en magasin !

Une jolie robe en denim avec culotte 12€

J’ai craqué pour cette jolie robe il y a quelques semaines. J’ai pas mal hésité car les robes c’est trop mignon mais j’en met jamais à ma fille car c’est pas très pratique. Du coup je me limite à une ou deux par taille et le choix est difficile ! J’ai pris un modèle avec culotte pour pouvoir l’utiliser seule comme un bloomer. Pour la taille j’ai pris du 24 mois, c’est grand du coup la robe est un peu longue et j’ai attendu un peu avant de lui mettre. J’ai re testé il y a quelques jours et ça le fait !

Et voilà pour cette première shopping list ! Alors ça vous plait ? 

 

(CONCOURS) Comment apprendre à aimer le parent que je suis aujourd’hui et me libérer de la culpabilité ?

Aujourd’hui je laisse la parole à Liz PERRET, accompagnante parentale que l’on retrouve sur le site S’épanouir en famille et sur Youtube. J’aime beaucoup, beaucoup son approche et après avoir longuement discutée avec elle, je suis ravie de lui laisser page blanche sur mon blog pour vous parler de la culpabilité parentale. On se retrouve en fin d’article pour le concours !

extrait de la BD « Je suis une super maman » Sylvia Douyé et AstridM Editions Vents d’Ouest (Glénat)

Comment apprendre à aimer le parent que je suis aujourd’hui et me libérer de la culpabilité ?

Il y a un thème qui me tient à coeur et sur lequel j’avais envie d’écrire, c’est celui de la culpabilité. Vous savez cette petite voix qui nous accompagne, que l’on essaie souvent de ne pas écouter tellement elle nous insécurise ? Cette voix qui réduit à zéro tous nos efforts, et qui jamais ne constate tout le chemin que l’on a déjà parcouru… Lire la suite

Notre tour d’observation (tuto inside)

Aujourd’hui je vous parle de la tour d’observation et je vous propose un tuto plus détaillé en version « bricolage pour les nuls ». Promis, on peut le faire, la preuve en est que je l’ai fabriqué presque entièrement toute seule alors que je n’avais jamais utilisé une perçeuse/visseuse

Pour ses 1 ans, j’ai profité d’une virée à Ikéa pour prendre le désormais célèbre marche pied qui permet avec un peu de bricolage de devenir une tour d’observation Montessori style.

Alors c’est quoi une tour d’observation et ça sert à quoi ?

La tour d’observation ou d’apprentissage en français et learning ou helping tower en anglais est tout simplement un marche pied sécurisé qui permet à l’enfant de monter en toute autonomie (ou presque) pour être à hauteur du plan de travail, de la table, l’évier … du mobilier d’adulte quoi. L’objectif est de favoriser l’autonomie de l’enfant en aménageant l’espace pour le rendre à sa hauteur afin de l‘inclure aux tâches quotidienne de la vie de famille. La tour d’observation développe également la motricité puisque c’est un obstacle à escalader et un poste d’observation en hauteur. Lire la suite

Partez en vacance en famille avec My Nomad Family (offre promo inside)

Aujourd’hui j’aimerais vous parler de My Nomad Family, un site de réservation de logement pour les vacances entre particuliers et orienté famille.

My Nomad Family c’est en quelque sorte le Air B&B français pour les familles ! Quand Céline, l’attachée de presse, m’a contacté pour me parler du concept, j’ai tout de suite été séduite car les vacances en famille, vous le savez, ça me parle ! Alors sans plus attendre je vous en dit plus ! Et on se retrouve à la fin de l’article pour une petite surprise 😀 Lire la suite

Retour en haut