Jeux et activités

Comment occuper son enfant ?

Comment occuper son enfant ? Voilà une question qui revient très régulièrement sur mon groupe.

En général la question concerne des enfants de 12/24 mois, visiblement beaucoup de parents ont du mal à occuper la journée d’un jeune bambin.

Vous le savez, je suis adepte de la motricité libre et du jeu libre (cliquez pour consulter mes articles sur le sujet). Je vous ai déjà rédigé un article sur “Comment choisir un jouet ou s’abstenir“, j’ai créé des wish list naissance, 1er noel, 1er anniversaire et 2 ans que vous retrouverez globalement dans la catégorie Shooping list du blog Le wish list 3 ans est à venir 😉 ). J’ai également une catégorie Jeux et activités sur le blog ainsi qu’une playlist sur ma chaîne Youtube.

Mais malgré mes articles, vidéos et les nombreux posts et albums dédiés sur le sujet sur mon groupe, la question revient souvent. Alors une petite mise au point s’impose.

Occuper ou s’occuper de son enfant ?

J’ai l’impression que toute la nuance est là, nous avons la sensation avec ma team modératrice que la question de “comment occuper un enfant” revient en fait à celle “comment s’occuper de son enfant“. Un bébé, un enfant peut jouer seul mais pour cela, l’environnement doit être adapté, préparé et la présence de l’adulte est très, très souvent primordiale pour assurer une sécurité affective à l’enfant. Donc en fait, si vous voulez vous la couler douce sur facebook, regarder un film, faire votre shopping sur le net ou toutes les taches ménagères vachement moins cool mais indispensable pour le bon déroulement du quotidien et bien en fait, j’ai un scoop : vous ne pourrez pas tout à fait le faire si votre enfant est présent à côté de vous ! Votre enfant a besoin de vous, de votre présence mais de votre présence active. Je l’ai déjà expliqué dans mon article sur la motricité libre ET sur celui du jeu libre mais le positionnement de l’adulte, je le rappelle, c’est d’être présent dans l’espace de vie de l’enfant, à une distance raisonnable, le plus souvent, à sa hauteur et de l’observer avec un regard bienveillant. Si vous lui accordez de l’intérêt, votre enfant a votre attention, sera en sécurité affective et pourra aisément jouer seul. Il y a toujours des exceptions qui confirment la règle mais la plupart du temps, le secret pour que votre enfant s’occupe seul, c’est que vous posiez sur lui votre attention et pour cela, nul besoin d’intervenir, juste observer en retrait. Communiquer s’il le demande, jouer s’il vient vers vous mais le plus souvent vous n’êtes qu’un simple assistant à ses jeux. Un enfant qui a son réservoir d’attention et de sécurité affective plein , pourra jouer de manière autonome et vous pourrez à ce moment là vaquer à vos occupations chacun de son côté. Mais, à un moment ou à un autre, il aura besoin de votre présence et de votre attention.

Les jouets proposés sont-il adapté à son âge, développement, intérêt ?

Quand on observe son enfant jouer, on peut être plus au courant de ce à quoi il s’intéresse, ce qui est adapté à son âge, ce qu’il ne l’est pas et ce dont il a “besoin” à ce moment là de son développement. Le secret pour choisir des jeux adaptés pour moi c’est l’observation. Vous pouvez l’observer à la maison mais aussi l’observer dans un autre environnement et notamment sur son lieu de garde, par exemple à la crèche, lieux dans lequel l’environnement est la plupart du temps bien pensé et les jeux à disposition sont en rapport avec la tranche d’âge du groupe. Si vous n’avez pas trop le temps ou la possibilité d’observer votre enfant tel un ninja, n’hésitez pas à demander avec quoi votre enfant joue le plus en ce moment. Cela permettra de faire le point sur ce qu’il y a chez vous et de vous adapter si besoin est.

Un autre secret concernant les jouets, c’est la rotation. Les bébés et les enfants (les adultes aussi d’ailleurs) sont attirés par la nouveauté. Mais si vous craquez continuellement pour des nouveaux jeux, ce n’est pas une bonne idée car trop de propositions perturbent plus qu’autre chose l’enfant qui sera incapable de se fixer sur un jeu et passera son temps à papillonner dans la pièce. Essayez donc de trier et d’organiser l’espace et les jeux à disposition de manière continuelle pour que votre enfant n’ai pas trop de propositions à la fois. Ce que vous retirez de sa vue, il vous suffira de le re proposer dans les jours ou semaines à venir en faisant ce que l’on appelle une rotation des jouets. Vous verrez, ça peut être réellement magique et redonner de l’intérêt continuellement à des jouets que l’on a depuis des mois. Alors je ne vais pas vous mentir, il y a certains jeux qui même en les enlevant de son regard, n’ont pas ou plus de succès quand on les re propose mais justement, si vous voyez que votre enfant se désintéresse complètement d’un objet et que malgré la rotation, ça ne prend plus et bien c’est le signe que vous pouvez le ranger pour de bon ou que ce n’est pas le moment de lui proposer (on parle de périodes sensibles concernant certaines étapes du développement de l’enfant dans la pédagogie Montessori, c’est toujours intéressant d’en prendre conscience).

Ne pas tomber dans les pièges de la sur-stimulation ou d’imposer vos envies à vos enfants

Pour moi, le jeu libre est vraiment primordial. Pour rappel, cela consiste à aménager l’environnement de l’enfant et de le laisser choisir lui même ses jeux et activités. Ainsi, je propose très rarement une activité à ma fille. Cela m’arrive quand c’est quelque chose de nouveau et j’en parle sur ma page, mon compte insta, le blog ou ma chaine youtube comme je l’ai dit au début mais en général, je range les choses à sa vue et c’est elle qui vient me demander de faire telle ou telle chose. C’est le cas pour le loisir créatif que l’on fait surtout depuis ses deux ans, elle sait où sont rangés la peinture, ses crayons et feutres, ses tampons, gommettes , pâte à modeler etc et si elle a envie de le faire, je suis organisée pour pouvoir proposer l’activité rapidement. Ainsi, l’activité a plus d’intérêt car c’est quand l’enfant en a envie et en général, il y a plus de chance pour que ça l’occupe plus de 2min. Par contre, j’insiste sur le fait que l’organisation pour que l’activité puisse être mise en place rapidement est facilement est vraiment importante car si c’est pour passer 20min à tout installer et que votre enfant passe 3min sur l’activité, ça va vite vous gonfler et vous aller vous décourager. Pour vous donner des exemples, dans la salle de jeux le meuble à loisir créatif est organisé en plateaux et en petites caisses. Il y a le plateau pâte à modeler, le plateau des tampons encreur, la caisse à peinture, la caisse à dessin, un rouleau de feuille (ou un grand carnet dans le salon avec des boites pour dessin et gommettes). Ma fille sort en général seule le plateau ou la petite caisse et je n’ai plus qu’à venir la rejoindre pour surveiller, lui mettre son tablier et installer serviette, éponge et bol d’eau pour nettoyer ensuite, si besoin est. Dans le salon elle a tous ses jeux de société et activités de motricité fines qui sont visibles, pour cela il me suffit d’être là soit pour jouer avec elle, soit pour surveiller et donner les consignes.

De 1 à 2 ans

Pour moi, le loisir créatif et les jeux de société c’est surtout à partir de 2 ans. Généralement, entre 1 et 2 ans comme on a souvent la question (il y a toujours des exceptions), ils sont trop petit pour avoir les compétences motrices, intellectuelles et attentives pour respecter les consignes, se poser calmement et être suffisamment précis pour avoir un résultat qui soit agréable pour tout le monde. Avant 2 ans c’est surtout de la découverte sensorielle,du transvasement , de l’observation active puis de l’imitation. L’enfant qui commence à se déplacer, à jouer assis ou debout va pouvoir commencer à développer plus amplement sa motricité fine et les jeux de transvasement ont en général beaucoup de succès, surtout à partir de 15 mois, en même temps que les jeux d’imitation.

Loisir créatif : On peut très bien proposer de la peinture propre (peinture dans une pochette fermée), de la peinture comestible sur un grand support (et prévoir un bain ensuite) comme premiers loisirs créatifs. Tout ce qui est proposé avant 2/3 ans en manipulation doit être comestible et ou suffisamment gros pour ne pas être ingéré. On peut également proposer une pâte à modeler maison et comestible. A savoir que la pâte à modeler se propose en général plutôt après 3 ans (cf les normes des produits industriels).

Le transvasement : il suffit d’avoir un plateau et ou un grand draps au sol, proposer plusieurs récipients et de la matière à manipuler ( de l’eau, des produits comestibles comme les pâtes, le riz, les haricots sec … ) et lâcher prise, votre enfant va s’amuser à passer les ingrédients d’un récipient à un autre. On peut également proposer des parcours tactiles et sensoriels, proposer à l’enfant de toucher, marcher, manger des matières et textures diverses et variés. On peut facilement proposer ça en extérieur avec ce qu’on a sous la main tant que c’est sous surveillance et non nocif.

Faire participer au quotidien : La cuisine, le ménage, la gestion du linge, les courses, autant d’activités qui nous semblent inintéressantes mais qui peuvent passionner les jeunes enfants qui auront plaisir à imiter.

On mélange et on touille la sauce

La boite aux trésors : Généralement, quand l’enfant commence à se déplacer il découvre de nouveaux horizons, délaisse ses jouets et son espace et va découvrir le reste de la maison. C’est super ! Ce qui l’est moins c’est qu’il va falloir réaménager, repenser l’organisation de la maison pour que celle ci soit le plus possible sécurisé (je n’ai pas dit de tout mettre sous papier bulle mais de rendre inaccessible les plus grandes sources de danger et d’accidents domestiques). Quelque chose qui marche bien à cette période c’est de faire une ou des boites à objets du quotidien que votre enfant a le droit de manipuler. Vous pouvez aussi aménager un coin de placard pour lui avec des tupperwares et autres récipients ou ustensiles qu’il aura plaisir à vider et remettre dans le placard.

Jeux de trie et d’emboîtement/encastrement : Plutôt vers 18 mois, on peut commencer à proposer des jeux de trie à l’enfant, trier par couleur, par matière dans différents récipients. L’enfant vers 1 ans va prendre plaisir à encastrer des formes ou à les empiler. On peut proposer ensuite des jeux en motricité fine comme de faire rentrer des pailles dans le petit trou du même diamètre d’une boite de lait par exemple ou mettre des pièces dans une tirelire.

Raconter une histoire, regarder un livre : Il n’y a pas d’âge pour la lecture et l’observation d’un beau livre en duo. C’est l’occasion de se poser et de favoriser le langage et la communication.

Ecouter de la musique et danser : Il n’y a pas d’âge non plus pour écouter de la musique et danser en duo, voici ma vidéo qui explique comment faire danser les enfants.

Faire un parcours de motricité : J’en montre régulièrement sur ma page et j’ai rédigé un article sur comment en aménager un sans forcément avoir des modules de motricité, vous pouvez très bien faire avec les moyens du bord.

Des sources d’inspiration

Pour les activités DIY et le loisir créatif, votre ami c’est Pinterest ! On y trouve énormément d’idées pour proposer des activités simples et ludiques aux enfants. Ensuite il y a des blogs, des pages ou des groupes facebook, des comptes instagram, des chaines youtube et j’en passe qui pourront être source d’inspiration. En voici une liste non exhaustive, n’hésitez pas à en suggérer d’autres en commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.