Navigation

Le Baby Poney , éveil moteur et sensoriel

Aujourd’hui on va parler d’une chouette activité pour les petits : le baby poney, éveil moteur et sensoriel.

On prépare le poney chez A petits pas

J’ai invité pour l’occasion Julie, une de mes modératrice qui est kinésithérapeute pédiatrique mais surtout, passionnée d’équitation. On se retrouve en fin d’article pour mon retour d’expérience perso 😉 .

Proposé en général à partir de 18 mois avec accompagnement des parents dans les poney-club, l’activité baby-poney est un terrain d’exploration rêvé pour les tout-petits.
Ils vont pouvoir découvrir et tester leurs sens, leur corps et leurs capacités, tout en étant réconfortés par la présence des parents et le côté peluche des poneys.

Découvertes des sens

Tout d’abord par les odeurs,( quel adulte n’est jamais arrivé dans un centre équestre en disant « whaou l’odeur …. » ), la paille, le foin, le cuir, le poney, le fumier … et puis par le toucher, les différentes parties du corps du poney sont un terrain merveilleux de texture. Les poils sont doux, les crins sont rêches, les naseaux soufflent du chaud sur les mains, les brosses piquent, grattent, … Mais ce sont aussi des sons, les poneys hennissent, les sabots font du bruits sur le sol et d’ailleurs pas le même bruit selon que le poney marche sur le béton ou dans le sable qui soit ferré ou pied nu. Autant de choses que nous ne rencontrons pas dans la vie quotidienne.

Je découvre mon corps et ses capacités :

Quand je suis sur mon poney je suis presque aussi haut que les grands. C’est moi qui lui dit d’avancer, et quand il marche je dois trouver mon équilibre. Et puis j’apprends à bouger sur mon poney, j’arrive à lâcher les mains, je montre ma tête, mon cou, mes oreilles, mes pieds(c’est dur il faut se pencher). Et mon poney, est-ce qu’il a des oreilles ? Elles sont loin devant mais je peux les toucher, elles sont pointues. La queue est loin derrière, c’est plus dur de l’attraper (sauf si je m’assois à l’envers). Parfois je fais comme au cirque : je tourne sur mon poney, je me met debout, à genoux, je fais même du toboggan sur ses fesses. Maintenant que je suis à l’aise, je peux attraper les jouets, il y a des balles, des anneaux, des formes à assembler, des pinces à linge. Mais pour aller les chercher je dois aller « de ce côté », puis « de l’autre côté ». Je peux choisir les couleurs, je commence à compter, je partage les jouets avec les autres enfants.

Je découvre la relation avec un animal et j’apprends à être autonome.

Baby Poney chez A petits pas

Au début de la séance c’est moi qui vais chercher mon poney et le prépare. Je le brosse, le selle, le câline, lui parle. Sous la surveillance et avec l’aide de mes parents et du moniteur, j’apprend à interagir avec mon poney.

Pendant la promenade je ramasse des feuilles et des fleurs, je vois les grands cavaliers qui montent sur les chevaux dans la grande carrière. Ils galopent, parfois ils sautent des obstacles, j’aimerais bien faire comme eux, je rêve à quand je serais grand. Et puis il faut rentrer à l’écurie. C’est moi qui range les affaires de mon poney et puis je lui dis au revoir.

 

Sans y penser, les baby-cavaliers vont améliorer leur équilibre, mais aussi le maintien de leur dos, leur coordination, leur compréhension. Les jeux les amènent à s’orienter dans l’espace, ils améliorent leur latéralisation, maîtrisent le loin et le près, ici et là-bas, devant et derrière. Ils se sociabilisent, partagent les jeux et les poneys, s’échangent quelques mots, le poney devient un lien pour aborder plus facilement l’approche des autres. C’est un nouveau support pour apprendre les couleurs, les formes, les postures, compter. Et c’est surtout un formidable moteur d’autonomie, de confiance en soi, et plus tard de rigueur.

Une phrase prononcée d’une petite voix retenti souvent dans le manège baby : « Moi tout seul ! »

Vous pouvez vous rendre sur le site de la fédération française d’équitation pour trouver les coordonnées du poney club le plus proche de chez vous sinon vous adressez aux mairies de vos communes ou aux offices de tourisme.

N’hésitez pas à posez vos questions je serais ravie de vous aider, mais aussi a partager vos adresses, vos bons plans, vos expériences, bonnes ou moins bonnes, vos craintes, etc…

———————————————————————–

Me revoilà, Estelle, pour vous livrer mon retour d’expérience. Je vous ai déjà parlé équitation ici , vous y trouverez d’autres liens concernant le baby poney . Pour les 2 ans de mon Litchi, à Montpellier, j’ai cherché un cours de baby poney car il n’y en a pas vraiment par chez nous. Nous sommes allés grâce à une de mes lectrices chez A petit pas à Lansargues dans l’Ecurie de La Clausade . Super contact avec Anne Sophie la monitrice qui est vraiment au top. Mon Litchi a choisi son Poney et l’a emmené toute seule dans l’écurie pour le préparer. On l’a brossé etc mais comme il y avait des jeux dans le box, mon Litchi a voulu aller jouer et …. frustration, contrariété, c’était terminé. Elle n’a jamais voulu monter sur le Poney c’était des hurlement alors qu’elle a en déjà fait en promenade. Elle a seulement accepté de le promener en étant à côté. Malgrès la patience et la bienveillance d’Anne Sophie, rien à faire, on est restés bien 1h et en vain. On retentera car l’équipement est top, c’est vraiment comme une séance de motricité avec en prime la relation avec l’animal que je trouve géniale. Donc je le conseille vivement et j’espère que le prochaine fois, ma fille sera moins têtue et plus réceptive !

 

Alors, qui a déjà testé le baby poney avec son enfant ? 

 

Une réflexion au sujet de « Le Baby Poney , éveil moteur et sensoriel »

  1. Delgrange Laure

    Nous allons une à deux fois par mois voir Anne Sophie et ces beauc poneys.a fille s est prise d affection pour Nemo! Tous les poneys, chevaux qu elle voit sont des Nemo! Les premières séances ont été musclées , preferant balader le poney plutôt que de le monter . Anne Sophie a su trouver les astuces pour faire monter Mila … Je la recommande à mes amies et leurs enfants passent également de bons moments. Ma fille n aimant pas les activités ou il faut suivre des règles, ca lui permet peu à peu d en suivre …. Autant pour la motricité , les soins apportés au poney ,n oublions pas le côté humain ,cette activité est superbe .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *