La vie de famille

Litchi, le cododo et nous

J’ai envie d’écrire cet article depuis un moment car le cododo je vous en ai délà parlé il y a quelques années mais tout ça c’était de la théorie. Après 16 mois de pratique et de confrontation à la dure réalité de la vie de parent, je vais vous faire un petit retour d’expérience !

J’ai toujours été convaincu par l’intérêt du cododo les premiers mois de vie de bébé. Je vous en ai déjà parlé ici pour vous donner quelques conseils pour réussir votre codo.  Puis pendant la grossesse, j’ai passé du temps à sélectionner chaque produit pour mon petit bébé à venir et je me suis décidée à prendre le berceau cododo next to me de chicco.

Je ne voulais pas acheter un lit bébé 60×120 ou plus en version cododo car dans mes convictions, le cododo c’était top mais je voulais pas que ça dure plus de 6 mois cette histoire ! En fait, je me connaissais bien et je me disais qu’en prenant un berceau, j’allais être obligé de “couper le cordon” et coucher mon bébé dans sa chambre entre 6 et 9 mois puisque même si le next to me est grand, ça reste un berceau.

Pourquoi le cododo c’est bien ?

En théorie

– Les premiers mois, bébé ne dort pas toute la nuit et se réveille pour moultes raisons. Je peux vous garantir que ne pas poser le pied par terre fait une grande différence pour le parent qui doit s’adapter à ce rythme de sommeil. Que ce soit en allaitant au sein ou au biberon (oui moi je considère que allaiter ça veut dire donner du lait 😉 ), ouvrir les yeux dans un demi sommeil, se tourner, prendre son bébé, le nourrir et le reposer dans son lit, c’est super pratique.

Bébé dort mieux près de ses parents et surtout de sa maman car il a besoin d’être rassuré.

– Pour les parents stressés, dormir à côté de son bébé permet d’être plus vigilent et de pouvoir avoir un œil dessus en permanence. La technologie c’est beau mais un babyphone ou même un visiophone ne remplace pas maman.

c’est pas du cododo mais du surdodo !

En pratique

L’élément le plus important pour moi c’est l’économie d’énergie. Pour moi, tant que bébé ne fait pas ses nuits, l’avoir à côté permet de moins souffrir du manque de sommeil car vraiment, j’ai pu tester les réveils où je dois mettre le pied par terre et ceux ou je dois juste me tourner et il n’y a pas photo.  De plus, bébé se rendort beaucoup plus vite s’il est proche de ses parents, avec ou sans contact physique. Pour ma part, si je devais rester à côté de ma fille dans sa chambre jusqu’à ce qu’elle se rendorme, ce serait un coup à me rendormir et passer le reste de la nuit dans sa chambre donc je préfère encore être dans mon lit !

Maintenant concrètement, comment ça se passe à la maison depuis sa naissance.

Mon Litchi est né en pleine nuit, nous sommes arrivés dans la chambre de la maternité vers 4h du matin et je ne me suis même pas posé la question, j’ai gardé mon tout petit bébé contre moi pendant des heures et des heures.

Les nuits suivantes, j’ai bien tenté de la poser dans son berceau mais je trouve que c’est vraiment pas pratique de récupérer son bébé entre le lit d’hopital et le berceau. Il fallait se tordre dans tous les sens, manipuler son bébé dans la pénombre alors qu’on est assez haut dans un lit d’hopital. Bref, j’ai vite abandonné l’idée et soit je la gardais sur moi, soit je la posais à côté et me contorsionnais pour que le gros coussin de maternité, mon bébé et moi rentrions tous dans le lit de l’hopital. A vrai dire, en 5 jours à la maternité, j’ai très très peu dormi. L’adrénaline, le contre coup de l’accouchement express, l’organisation de l’hopital on fait que même si j’essayais de dormir je n’y arrivais pas. Mister B était avec moi chaque nuit dans un lit à côté mais rien à faire, j’ai dormi que quelques heures par nuit.

1er cododo à la maternité

Configuration 1 : le berceau cododo

De retour à la maison, j’étais ravie d’avoir mon super berceau cododo. La première nuit j’ai enfin pu dormirrrrrrr. Mon Litchi se réveillait pour téter plusieurs fois évidemment mais entre chaque tétée, j’arrivais enfin à dormir.

A notre grande surprise, nous avons pu coucher notre fille dans son berceau et passer des soirées tranquilles et ce dès le retour à la maison. A vrai dire les couchers étaient faciles au début. On la posait dans son lit, on éteignait tout et hop elle s’endormait. Des fois il fallait la bercer ou elle s’endormait au sein et je la transférais dans son lit mais globalement, on trouvait ça étonnamment facile.

Il faut quand même préciser que les 15 premiers jours elle a dormi sur moi la plupart de la nuit. Je mettais mon coussin de maternité en U derrière moi et ma crevette dormait en grenouille entre mon ventre, ma poitrine et mon cou, comme quand elle était dans l’écharpe de portage. Je ne sais pas qui de nous avait le plus besoin de cette proximité mais c’était comme ça, au premier réveil nocturne, elle tétait et on se rendormait toutes les deux ainsi. Avec le coussin de maternité en U derrière moi, je ne pouvais pas bouger. J’avais l’habitude de dormir dans cette position puis qu’avec les remontées acides, j’ai passé mon 2em et 3em trimestre de grossesse à dormir ainsi, j’étais habituée quoi. Avec les hormones et l’allaitement, j’avais très chaud même si nous étions en Novembre donc la couette était au niveau de mes hanches. Niveau sécurité franchement, je n’avais pas d’inquiétude surtout qu’avec l’allaitement, on est plus alerte et au moindre mouvement de mon Litchi, je me réveillais.

Dodo sur maman à quelques jours et à 6 mois

C’est un fait, l’allaitement modifie notre comportement concernant le sommeil. On s’endort, se réveille et se rendort très facilement. L’instinct maternel et animal se vérifie vraiment car on se réveille même avant que bébé soit réellement réveillé. Le cododo va vraiment de pair avec l’allaitement, c’est magique ! (bon, plus les mois passent et moins l’effet des hormones fonctionne hein )

Bon au bout de 15 jours quand même, j’avais mal au dos et j’avais envie de dormir à plat et de pouvoir bouger. En quelques jours j’ai réussi à trouver des techniques pour pouvoir reposer mon Litchi en fin de tétée nocturne et elle a pu dormir d’abord à côté puis pour de vrai dans son berceau.

cododo dans son berceau

On a donc eu quelques semaines “faciles”, un couchage simple, des soirées tranquilles et un rythme nocturne bien calée avec des tétées régulières mais assez espacés.

Je garde en tête un rythme : 20h – 23h – 3h – 5h- 8h a plus ou moins une heure près. Pourquoi je l’ai en tête ? et bien pour tout vous dire, je ne regarde plus l’heure mais a 16 mois … elle a toujours ce rythme 😀  Je sais qu’elle se réveille plus ou moins quand on se couche et il y a au mieux un réveil nocturne une fois qu’on est couché et sinon plutôt 3 réveils. A savoir qu’elle compense bien car on fait grasse mat le matin, en général la dernière tétée, celle du réveil, est autour de 9h.

Vers 2 mois, au retour de vacances de Noel dans nos familles, on a détecté un RGO interne à mon Litchi et les nuits sont redevenu compliqués mais le couchage aussi ! Le soir, on pouvait passer beaucoup de temps à la bercer, la poser, la reprendre, la bercer, la poser et ainsi desuite jusqu’à ce qu’on arrive à pouvoir la poser et sortir de la chambre. Nous qui avions pris l’habitude d’avoir nos soirées, nous avons du en écourter plus d’une quand son RGO n’allait pas. En fait, le moindre truc qui perturbait notre litchi venait se répercuter sur le coucher du soir et la possibilité de la reposer dans son berceau après chaque réveil tétée. Donc régulièrement j’avais de nouveau une phase ou elle passait la nuit entière sur moi. Son berceau était incliné mais à plat ventre, bien inclinée sur maman, elle était quand même bien mieux installée pour être tranquille avec les remontées. En général, quand j’arrivais à saturation, la phase prenait fin et on pouvait la remettre dans son berceau. Je dis “on” mais une fois le premier coucher fait, vous vous doutez que c’est moi qui gère avec l’allaitement !

sieste en cododo

A ses 6 mois, Mister B et moi avions besoin de nous retrouver, d’avoir notre lit et nos moments qu’à nous. De plus, elle se retournait depuis 15 jours et la coucher dans son berceau sans notre surveillance pouvait devenir dangereux. Donc à 6 mois, on a acheté le matelas pour son lit 60×120 et elle a intégré sa chambre pour la première partie de nuit. Sur la théorie on était pas mal car c’est ce que j’avais prévu. Il y avait encore de la marge dans le berceau donc on se disait que d’ici là, elle allait bien dormir toute la nuit et qu’on pourrait ranger le berceau sereinement.

Haha …

il est pas trop beau son coin dodo ?

2 mois passent, le berceau devient visiblement petit et elle se met désormais à 4 pattes, assis puis debout, le tout en moins de 10 jours. Il faut se rendre à l’évidence, on doit ranger le berceau MAIS, elle ne fait pas ses nuits. Comme expliqué plus haut, je suis à l’économie d’énergie. On en discute moultes fois avec Mister B et à chaque fois je lui re explique : “si tu fais les aller retour à chaque réveil pour me l’emmener, qu’elle tète et que tu vas la recoucher ok mais sinon, on continu le cododo car moi je suis pas capable de me lever plusieurs fois par nuit et être en forme pour la gérer toute la journée le lendemain”. Mister B a pas eu à réfléchir longtemps et nous avons donc convenu de réorganiser provisoirement notre chambre (le jeune parent est naif) pour continuer le cododo.

tentative d’évasion nocturne

Configuration 2 : le cododo dans le même lit

La première réorganisation a consisté à tourner notre lit pour que la tête et un côté soit contre un mur. On a coincé le matelas de son berceau verticalement entre le mur et le côté du lit et mon Litchi avait son petit coin dans notre lit. Nos deux oreillers étaient rassemblés pour qu’elle ai la tête qui touche presque la tête de lit et de ce fait, notre couette ne pouvait jamais remonter plus haut que ses hanches. Quand bien même, la couette était décalée et ne la touchait en réalité casi jamais. Mon Litchi était en body, en pyjama  puis avec le sur pyjama et nous voilà à dormir tous les 3 collés serrés. J’avoue que je rêvais d’un lit King size chaque nuit car plus elle grandisssait et plus elle bougeait. C’était sympa de dormir collé serré avec Mister B mais bon… des fois on avait besoin de plus d’espace !

là le lit est fait mais en vrai les oreillers étaient plus décalés à gauche et la couette également

Puis vers 10/11 mois (oui, le provisoire a duré et fin du suspens, il dure encore ! ), une nuit, j’ai senti un truc sur mes pieds. Je pensais que c’était mon chien qui s’était faufilé je ne sais comment dans notre chambre. J’allais donner un coup de pieds pour le pousser de là quand j’ai senti un truc en velour. Là, éclair de conscience dans mon demi sommeil : OMG c’est pas Twnety c’est mon Litchi !!!  Vite j’allume la lumière et je ne peux que constater que mon Litchi dormait perpendiculairement à nous, le long des pieds du lit, un bras dans le vide. Je vous raconte pas la frayeur ! Et encore, elle était SUR la couette.

Le lendemain, nouvelle grande discussions avec l’homme et même conclusion que quelques mois plus tôt : ok on change la configuration de la chambre encore une fois.

Configuration 3 : le lit au sol

Cododo actuel à 16 mois

Nous avons démonté notre lit et celui du Litchi dans sa chambre. On a collés les deux sommier et matelas et nous voilà avec de nouveau un lit cododo mais cette fois, au sol. Le lit de mon Litchi est contre mon dressing donc je met le coussin de maternité sur le côté pour l’empêcher de rouler dans un des casiers ou par terre. Le matelas de son berceau a été recyclé en tête de lit pour sa partie et on est reparti pour 1 mois de plus comme ça.

A ses 1 ans, nous avons acheté un matelas 1 place pour refaire un lit dans sa chambre en gardant le principe du lit au sol. Mister B fabrique son super lit avec un ami à nous. Dans les faits le lit n’est toujours pas terminé mais elle a bien son matelas 1 place dans sa chambre avec un sommier. J’ai transféré le matelas du berceau dans sa chambre pour faire tête de lit et un boudin de son aire de jeux gonflable sert de protection sur le côté.

Le coussin de maternité a été mis en L pour faire tête et protection du coté dans notre chambre.

Pendant quelques semaines on a mis le nouveau matelas une place collé à notre lit, avant de réellement démonter son petit lit dans sa chambre. C’était sympa car les matelas étaient à la même hauteur, ça faisait un super grand lit !

En début d’article je vous ai dis que mon Litchi dormait sur moi quand ça n’allait pas. Vous avez peut être pensé que c’était le cas pendant quelques mois seulement ? Et bien … non ! 16 mois et mon Litchi dort encore casi toutes les nuits, au moins une partie de sa nuit sur moi. Sauf que ça a changé, je n’utilise plus depuis je ne sais plus combien de temps le coussin de maternité en U derrière moi. J’en avais marre de le sortir à chaque tétée et on a développé des techniques pour s’en passer. Du coup, la nuit, mon Litchi tète en diagonale, les jambes sur le matelas et le haut du corps sur moi puis elle s’endort comme ça. Parfois je la re bascule au mieux dans son lit sinon, juste à côté de moi.

cododo sur maman a 14 mois

Voilà 16 mois de cododo. Si elle ne se réveille qu’une fois avant qu’on se couche (oui des fois on doit monter plusieurs fois la rendormir .. ), j’arrive à la recoucher dans sa chambre. Par contre, au deuxième réveil, ya pas moyens, elle ne veut plus rester dans sa chambre. Elle pointe du doigt notre chambre puis se lève et y va. Si on dit non c’est des hurlements et impossible de la recoucher. Au mieux, elle dort donc dans sa chambre jusque vers 3 h du matin, puis vient terminer sa nuit avec nous.

De plus en plus on essaie de la rendormir sans lui donner le sein, et là le “on” prend toute son importance. Mais c’est compliqué. Je précise que depuis qu’elle dort dans sa chambre en première partie de nuit, c’est Mister B qui se lève pour aller la récupérer dans sa chambre. Même avec le lit au sol, elle ne veut pas se lever et venir toute seule dans notre chambre … Dommage ! On ne perd pas espoir, elle finira bien par dormir une nuit complète de toute façon ! Il parait qu’aucun enfant de 18 ans dort avec ses parents 😀

Dans sa chambre à 16 mois (couette et coussin depuis quelques jours)

Les questions qui reviennent souvent :

– et vous faites comment pour les câlins ?

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet mais, elle a donc casi toujours été couchée avant nous et à partir de 6 mois, dans sa chambre. Dans les bonnes périodes on a une partie de la nuit tranquille. Puis au risque d’en choquer certains mais sinon, quand elle dort … elle dort ! Bon en grandissant on ose moins mais les premiers mois, concrètement, on était pas génés par le fait qu’elle dorme à côté, dans sa berceau. Pour ceux que ça dérange, on peut faire des calins et des galipettes en dehors de son lit aussi 😉

– mais ça va lui donner des mauvaises habitudes !?

Notez que c’est plus une affirmation, un reproche, qu’une question en général. Alors en tant que maman maternante j’ai bien envie de dire, une habitude peut être mais mauvaise, je ne crois pas. Qu’un bébé ai besoin de ses parents et surtout de sa maman la nuit ne me semble pas anormale. Qu’un bébé ai besoin de câlins, de réconfort, ne me semble pas anormal et encore moins, une mauvaise habitude. Alors certains disent qu’on ne donne pas d’habitude à un bébé. Jusqu’à un certains âge ok mais vous dire à partir de quand ça en devient une, je n’en ai aucune idée. Oui, je pense que notre façon d’éduquer, de s’occuper de notre enfant lui donne des habitudes mais je pense aussi qu’on s’adapte à chaque enfant puisque chaque être est unique.

Mon accessoire bonus qui est l’un de nos indispensables en puériculture : la veilleuse nomade intensity de Petit terraillon . Elle est éclairée dans notre chambre casi toute la nuit et je la recharge je dirais une fois par semaine sur secteur. On peut régler l’intensité donc par exemple si on doit se lever pour aller aux toilettes par exemple, on l’allume plus fort et on s’en sert de lanterne. Mon Litchi peut la manipuler sans risque et serait tout à fait capable de l’allumer et l’éteindre (mais je me garde bien de lui montrer comment pour le moment). Bref un vrai coup de coeur, je l’utilise depuis ma grossesse donc super qualité !

Le cododo et nous c’est une grande histoire d’amour. Nous avons un bébé et maintenant une petite fille pot de colle et koala. En journée on peut encore moins la coucher dans un lit que la nuit, elle fait la plupart de ses siestes en portage ou en s’endormant au sein sur moi, sur le canapé. Mais c’est comme ça, je sais qu’un jour elle aura moins besoin de moi, de nous et qu’elle prendra son indépendance. je sais que ce jour arrivera alors en attendant je profite de ce petit grand bébé lové contre moi.

Quand la théorie se confronte à la réalité !

 

Et chez vous, comment ça se passe ? 

 

7 réflexions au sujet de “Litchi, le cododo et nous”

  1. Merciiii !!!!!
    Mon fils de 15 mois fait EXACTEMENT la meme chose ! Alors les réflexions.. les mauvaises habitudes.. etc j’en ai eu des tonnes et je t’avoues que des fois je pense être la seule a faire du cocododo encore a cet âge depuis 1 semaine il accepte enfin de s endormir dans son lit au sol dans sa chambre ( avec ma présence par terre ) puis jusqu’à 2h30/3h apres c est foutu donc re dans notre lit .. je me dis que a un moment il va faire sa nuit entière 🙂 .. enfin je l’espère ?
    Pour le moment je m’adapte à bébé qui je pense a besoin de moi chaque jours est différent avec un enfant

  2. Ton article me fait beacoup de bien !! Ma Libellule de 7 mois est justement en train de s’endormir au sein pendant que je lis ton article. Elle a toujours dormi sur un matelas au sol dans notre chambre, au tout début elle était dans un cocoonababy posé sur le matelas. Maintenant, c’est nous qui avons mis notre matelas au sol et collé le sien avec des coussins tout autour et la nuit c’est beaucoup mieux que de dormir à 3h dans notre lit + le coussin d’allaitement. Mais en vrai, j’ai insisté pour qu’on investisse dans un king size… qui arrive birntôt. et les tétées la nuit ressemblent beaucoup aux tiennes et elle termine souvent sa nuit en koala sur moi. On est en train de lui refaire sa chambre avec un lit cabane, mais je ne me voit pas faire moult aller retours et j’ai bien peur qu’au final je dorme dans sa chambre ! Voilà, ma Libellule est plus petite mais je pressens bien la suite comme elle se passe pour vous alors c’est chouette d’avoir ton retour d’expérience ! Merci !

    1. Et bien, maintenant elle a 19 mois, depuis quelques temps elle accepte enfin de se lever toute seule la nuit pour nous rejoindre. Puis depuis peu je lui ai expliqué que je ne voulais plus lui donner le sein la nuit, elle peut téter pour s’endormir le soir et au petit matin mais si elle se réveille pendant la nuit c’est bib d’eau et ou calin. Faut négocier chaque nuit mais elle accepte ! Puis depuis une semaine elle s’endort seule après avoir tétée dans sa chambre, une nouveauté car jusque là on devait rester jusqu’à ce qu’elle dorme. Idem c’est à coup de grands discours qu’on répète encore et encore lol

  3. Bonjour, merci pour votre article! Mon fils a dormi avec nous jusqu’à ses 18mois (oui oui dans notre lit, et comme tu disais un jour il va prendre son indépendance, mais en attendant on en profite 🙂 ) et puis a ses 18mois, on a essayé de le coucher au sol dans sa chambre, et vraiment je suis très fière de lui, c’était une réussite dès la première nuit, et même que le lendemain il s’est dirigé dans sa chambre pour dormir! Il a très bien intégré la notion de sa chambre. Bon évidemment je me lève la nuit quand il râle, il bouge énormément donc souvent il est à l’autre bout de la chambre sur le parquet, nous sommes encore en train de voir comment améliorer son lit au sol, on a acheté un deuxième matelas pour lui faire un lit de 120×120, espérons qu’il tiendrait mieux. 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.